Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque - Site Officiel

Afin de parer tout détournement par les partis, le MLF a vu son nom déposé. A la fin des années soixante-dix, Antoinette Fouque (www.antoinettefouque.com/) et d'autres militantes décident d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes comme une association. Antoinette Fouque s'éloigne du MLF quand elle part aux Etats-Unis au début des années 80. Le mouvement est à ce moment en proie à des querelles internes et a de moins en moins d'adhérentes. C'est elle qui lance le MLF avec l'aide de différentes militantes.

Une société d'édition pour la littérature féminine

Grâce à sa maison d'édition, Antoinette Fouque promeut la force littéraire des femmes. Le public a pu connaître de nombreux auteurs grâce à la société d’édition de la militante du droit des femmes, qui met en avant plus de six cents livres consacrés à la création des femmes. En coudoyant les cercles littéraires de la capitale,, la militante a constaté que les femmes n'occupent que peu de place dans le domaine du livre. Les librairies ouvertes par Antoinette Fouque sont ouvertes de 11 heures à minuit, ce sont des endroits d’échanges.

Avec le MLF lors d’une manifestation parisienne, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été créés par cette militante. Antoinette Fouque s’engage par exemple avec Aung San Suu Kyi face à au régime militaire en Birmanie. Cette militante de toujours meurt en février 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses décorations françaises.

Ecrivain et théoricienne

Bien sûr, Antoinette Fouque a collaboré à différents ouvrages collectifs et à de multiples débats. La lutte de cette grande féministe n'a rien à voir avec un activisme excessif, elle défend la maternité, qui ne peut s’opposer à la libération de la femme. Antoinette Fouque n'est pas en phase avec l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. En 2013, elle est à l'initiative de l'ouvrage intitulé "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles.